Notre actualité

24/03/2020 - Non classifié(e)

A l’école des intelligences multiples…

Sarah Roth
Maîtresse de classe des 3P

Pendant de longues décennies, l’école a valorisé presque exclusivement l’apprentissage du français et des mathématiques. Elle a négligé par là-même d’autres aptitudes intellectuelles, laissant croire à tant d’écoliers qu’ils ne possédaient pas naturellement les compétences ou même les talents nécessaires pour réussir leur scolarité.

À la fin du 20ème siècle, les recherches d’Howard Gardner bousculent nos préjugés dans ce domaine. L’homme serait doté de 8 formes d’intelligences : linguistique, musicale, logico-mathématique, visuo-spatiale, naturaliste, kinesthésique, intrapersonnelle et interpersonnelle. Elles sont présentes en nous dès la naissance et se développent à des stades différents selon notre personnalité, notre environnement…

Au regard de ces découvertes, l’école a un rôle très important à jouer et doit contribuer au développement de toutes ces formes d’intelligence. Elle doit aussi bien valoriser l’aptitude d’un élève à résoudre une opération que celle à collaborer avec un camarade, développer la maîtrise de la langue aussi bien que sa capacité à raisonner…

Cette pédagogie révolutionne l’enseignement à bien des niveaux. L’élève est compris dans son entier : un être humain n’a pas besoin uniquement de lettres et de chiffres, mais de tant d’autres choses. Elle permet à l’élève de mieux comprendre le rôle de l’école, comme un passage l’accompagnant dans son développement. Elle n’est plus vécue comme une contrainte. L’élève devient acteur de son apprentissage. Enfin, à l’heure des nouvelles technologies et de l’intelligence artificielle, cette pédagogie rappelle à l’homme ce qui le rend unique, irremplaçable et qu’il doit, seul, garder la maîtrise sur ce monde technologique.